135

← Retour

Modèle de luxe, la 135 fit son apparition au catalogue Delahaye en 1935. Deux versions étaient disponibles au lancement avec un empattement de 2.86 m : la standard, baptisée Sport, disposait d’un six cylindres en ligne 3.227 cm3 à un seul carburateur de 95 ch alors que la deuxième, la Coupe des Alpes, avait trois carburateurs et une puissance de 110 ch.
L’année suivante marqua l’arrivée de la « Compétition » avec cylindrée portée à 3.557 cm3 et la puissance à 120 ch, tandis que l’ensemble de la gamme adoptait un empattement de 2.95 m.
En 1937 apparut la 135 M (pour « modifiée ») qui adoptait le 3.557 cm3 avec, au choix, un carburateur (95 ch) ou trois (115).
Puis en 1938, ce fut au tour de la 135 MS (« modifiée spéciale ») à trois carburateurs dont la puissance avoisinait les 130 ch.
Après la Seconde Guerre Mondiale, les 135 M et MS furent reconduites avec peu de changements. Seules différences majeures, un écusson « Delahaye GFA » ornait la calandre et la numérotation de la série passait à 80xxxx.
A noter également qu’une rare variante 135 S (pour « spéciale ») désignait des modèles engagés en compétition dès 1935 avec un empattement court de 2.70 m et le six cylindres 3.557 cm3 à trois carburateurs de 160 ch.

Production :

Nombre d’exemplaires dans le registre : 43 châssis (dernière MàJ le 03/09/20)

135

#45482 (1935)

#45525 (1935)

#47469 (1937)

#48678 (1938)

#48684 (1938)

#48763 (1937)

#60181 (-)

135 M

#47380 (1936)

#47538 (1937)

#48728 (1937)

#49150 (1938)

#49170 (1938)

#49198 (1939)

#49315 (1938)

#800308 (1946)

#800424 (1946)

#800522 (1947)

#800597 (1946)

#800745 (1948)

#800755 (1949)

#800990 (1948)

#801023 (1949)

#801189 (1948)

#801242 (1949)

#801346 (1949)

#801424 (1949)

#801636 (1950)

135 MS

#60145 (1939)

#60173 (1939)

#61495 (1939)

#800501 (1946)

#800514 (1949)

#800765 (1948)

#801027 (1949)

#801250 (1949)

#801360 (1949)

#801426 (1949)

#801512 (1949)

#801736 (1951)

135 S

#46094 (1935)

#46626 (1936)

#46810 (1936)

#46837 (1936)


← Retour