166

← Retour

Lancée en 1948, la 166 était dotée d’un moteur V12 de 1.995 cm3 (soit 166 cm3 par cylindre). Plusieurs versions étaient proposées. D’abord la rare Sport, qui recevait des carrosseries élégantes sur un empattement de 2.42 m et dont la puissance s’échelonnait de 110 à 140 ch selon le nombre de carburateurs.
Ensuite, citons la Inter qui prit le relais de la Sport.
Puis passons aux Spyder Corsa dont la carrosserie très légère était idéale en compétition.
Enfin, terminons par la 166 MM suite à la victoire de la marque lors des Mille Miglia 1948. En raison de son style, elle prit rapidement le surnom de « barchetta » et sa puissance était de 140 ch. En 1953, elle devint ce que certains appellent la 166 MM/53, ni plus ni moins qu’une version poussée à 160 ch.

Production : 95 exemplaires
-3 exemplaires de Sport (numérotés 001S, 003S et 005S)
-37 exemplaires d’Inter (numérotés de 007S à 079S)
-9 exemplaires de Spyder Corsa (numérotés de 002C à 018I)
-33 exemplaires de MM (numérotés de 0002M à 0072E)
-13 exemplaires de MM/53 (numérotés de 0244M à 0346M)

Nombre d’exemplaires dans le registre : 4 châssis (dernière MàJ le 26/12/22)

166 Inter

#051S (1950)

166 MM

#0014M (1949)

#024MB (1950)

#0300M (1953)


← Retour