Dino 206/246

← Retour

Après un prototype présenté en 1965, Ferrari lança l’année suivante la Dino 206 S. Elle était mue par un V6 1.987 cm3 disposé en position centrale arrière développant 220 ch. Grâce à son empattement court (2.28 m), elle se révéla très agile.

Puis en 1967, la marque italienne dévoila un modèle de route dérivé de la 206 S : la Dino 206 GT. Cette berlinette conservait le V6 à l’arrière mais dans une configuration plus « sage » d’environ 160 ch. Sa carrosserie était en aluminium.

Deux ans plus tard, la 206 évolua en 246 GT (coupé) et à partir de 1971 en GTS (targa). Sa cylindrée était portée à 2.418 cm3 et la puissance à 195 chevaux. Pour des raisons de coût, la carrosserie était désormais en acier.

Production :
-19 exemplaires de Dino 206 S (numérotés 0840 et 0842, puis de 002 à 034)
-153 exemplaires de Dino 206 GT (numérotés de 00102 à 00404)
-2.487 exemplaires de Dino 246 GT (numérotés de 00400 à 07650)
-1.274 exemplaires de Dino 246 GTS (numérotés de 02174 à 08518)

Nombre d’exemplaires dans le registre : 35 châssis (dernière MàJ le 26/10/20)

Dino 206 GT

#00238 (1968)

#00374 (1969)

Dino 206 S

#0840 (1965)

#016 (1966)

#018 (1966)

#032 (1967)

Dino 246 GT

#00590 (1970)

#01040 (1970)

#01282 (1970)

#01448 (1971)

#01600 (1971)

#02144 (1971)

#02146 (1971)

#02192 (1971)

#02204 (1971)

#02224 (1971)

#02316 (-)

#02618 (1971)

#03610 (1972)

#04384 (1972)

#05284 (1972)

#05422 (1973)

#05552 (1973)

#06060 (1973)

#06404 (1973)

#06718 (1973)

#06928 (1973)

#07198 (1973)

#07590 (1973)

Dino 246 GTS

#04132 (1972)

#05462 (1973)

#05586 (1973)

#05618 (1972)

#05706 (1973)

#06944 (1973)


← Retour