Taunus 12M/15M

← Retour

Après un modèle dénommé G93A lancé en 1939 (puis devenu G73A neuf ans plus tard), Ford commercialisa en 1952 la P1 qui inaugurait la gamme des « petites » Taunus. Elle disposait d’une monocoque et de roues avant indépendantes. La version 12M était mue par un bloc quatre cylindres 1.172 cm3 tandis que la 15M, introduite en 1955, s’équipait d’un 1.498 cm3 de 55 ch à soupapes en tête. Les carrosseries usine étaient principalement un coach deux portes et un break trois portes baptisé Kombi.
A compter de 1959, la voiture fut retouchée et Ford en profita pour repenser la gamme : le client avait le choix entre la 12M (1.172 cm3) et la 12M 1.5 Litre (1.498 cm3).

L’année 1962 marqua l’arrivée de la P4. Il s’agissait d’un tournant dans l’histoire du constructeur puisque c’était son premier modèle traction. Elle intégrait un tout nouveau moteur V4 décliné en plusieurs variantes au fil de sa carrière : 12M (1.183 cm3, 40 ch), 12M 1.5 Litre (1.498 cm3, 50 ch) et 12M TS (1.498 cm3, 55 puis 65 ch). Toutes étaient associées à une boîte quatre rapports. Le catalogue était plus fourni que pour la P1 avec de multiples dessins : coach, berline, coupé, break Kombi ou encore utilitaire.

Enfin, la dernière génération fut la P6 présentée en 1966. Reprenant la plateforme de la P4, elle était toutefois inédite à l’extérieur. La mécanique V4 était déclinée ainsi : 12M 1.2 Litre (1.183 cm3, 45 ch), 12M 1.3 Litre (1.305 cm3, 50 et 53 ch), 15M 1.5 Litre (1.498 cm3, 55 et 65 ch) et 15M 1.7 Litre (1.699 cm3, 70 et 75 ch). Utilisant toujours la structure monocoque, la P6 était livrable en coach, berline, coupé et break Turnier.

Production :
-620.730 exemplaires de Taunus P1
-680.706 exemplaires de Taunus P4
-668.187 exemplaires de Taunus P6

Nombre d’exemplaires dans le registre : 1 châssis (dernière MàJ le 04/03/18)

Taunus P4

#605.473 (1963)