W198

← Retour

Lancée en 1954, la Mercedes 300 SL (W198) fut l’un des modèles marquants de la marque. Ce coupé reposant sur un châssis tubulaire disposait de portes papillon, qui lui valurent le surnom de « Gullwing », et d’un moteur six cylindres 2.996 cm3 développant 215 ch qui inaugurait un système d’injection directe mécanique.
En 1957, une variante roadster fit son arrivée. Rallongée de cinq centimètres, elle optait pour un train arrière revu et des portes classiques.

Production :
-1.400 exemplaires de 300 SL (numérotés de 198.040.4500001 à 198.040.7500079)
-1.858 exemplaires de 300 SL Roadster (numérotés de 198.042.7500037 à 198.042-10-003258)

Nombre d’exemplaires dans le registre : 17 châssis (dernière MàJ le 26/04/20)

300 SL

#198.040.4500121 (1954)

#198.040.5500272 (1955)

#198.040.5500444 (1955)

#198.040.5500449 (1955)

#198.040.5500645 (1955)

#198.040.5500758 (1955)

#198.040.5500859 (1955)

#198.040.6500021 (1956)

#198.043.6500015 (1956)

300 SL Roadster

#198.042.7500242 (1957)

#198.042.7500582 (1957)

#198.042.8500275 (1958)

#198.042.8500289 (1958)

#198.042.8500298 (1958)

#198.042.8500313 (1958)

#198.042-10-002526 (1959)

#198.042-10-002738 (1961)


← Retour